Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 13:13




Max Roach peut légitimement être considéré comme le batteur le plus créatif et le plus influent de la scène jazz, bien qu'il ait détesté le mot "jazz" y décelant un caractère raciste puisque le terme fut imposé par les occidentaux à cette branche musicale d'origine africaine.

Musicien talentueux dès son plus jeune âge, il sortit diplômé du conservatoire en percussion classique à 17 ans, il a côtoyé de nombreuses figures de la musique afro-américaine comme Miles Davis, Dizzy Gillespie, Charlie Parker ou Thelonius Monk.

Engagé sur le front des libertés pour le peuple noir aux USA  il publia par exemple un album intitulé "We Insist ! Freedom Now Suite" en 1960.

L'histoire de Max Roach ne peut pas être évoquée sans faire référence à son amour pour la chanteuse Abbey Lincoln avec qui il enregistrera de nombreux titres. On peut découvrir notamment le fruit de cette union sentimentale et artistique sur le superbe "Love For Sale" enregistré lui aussi en 1960.

Incapable de se fixer des barrières ou de s'imposer des restrictions Max Roach va expérimenter les percussions tout au long de sa carrière, va faire exploser les styles comme en 1979 lors du concert avec le pianiste Cecil Taylor : un concert donné au Mc Millin Theatre de l'université Columbia à New York où Roach passera du statut de grand batteur bebop à celui de roi des batteurs...Rien que ça !

Ce grand monsieur de la musique, qui s'afficha clairement aux côtés de Martin Luther King ou Malcolm X, nous a quitté
le 16 août 2007...

Vous voulez en savoir plus ? Myspace





Partager cet article
Repost0

commentaires