Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 17:08

 

 


Baloji - Hôtel Impala
Sorti le 02-02-2008

 

Baloji est un Mc Belge, d’origine congolaise, qui a déjà fait ses preuves lors de différents contests de slam en France et ailleurs et c’est surtout fait connaître avec son groupe Starflam. Il nous livre son premier album en ce début d’année, album qui porte le nom d’ « Hôtel Impala » en mémoire du véritable hôtel qui appartenait à ses parents en Afrique.

A travers dix sept pistes Baloji aborde des sujets qui lui tiennent à cœur, et qui l’ont façonné tout au long de sa vie. On retrouve une description de son enfance en Afrique, des moments difficiles comme l’arrivée en Belgique dans une famille d’accueil et son lot d’incompréhensions. Mais c’est avant tout un hommage aux femmes et surtout à sa mère qui, en lui écrivant un courrier plein de révélations sur son passé, a provoqué une recherche identitaire et un besoin d’accomplissement.

On trouvera dès lors une multitude de thèmes dans les propos de Baloji, le tout sur des productions hyper carrées qui prennent leur racine dans la soul et le funk comme dans « Ostende Transit » et « La petite espèce », le reggae avec « A l’heure d’été » ou des sons plus rap.

Les mots sont justes, appropriés, bien écrits, et terriblement bien chantés. Rarement une production de hip-hop francophone a proposé des fondations aussi solides aussi rapidement.
Les sons claquent bien, nous emmènent loin, et surtout nous font partager la vision qu’a Baloji du monde dans lequel il a grandi : un monde complexe, fait de métissages, de gens simples qui veulent faire compliqué, de règles étranges, de souffrances innommables et d’espoirs fous.

Alors certes il y a sûrement une ou deux pistes qui sont légèrement plus faibles que les autres, mais franchement, ne passez pas à côté d’un séjour dans cet « Hôtel Impala » où vous vous sentirez frais, pleins de vie et pourtant nostalgiques.

Oui j’ai adoré ce premier album et je tire mon chapeau à ce mister Baloji qui je l’espère ne se fera pas récupérer par de bons gros agents plein de pognon : mais vu son amour pour la musique il semble que l’on peut croire en un avenir honnête et radieux.


Tracklist
1. Intro
2. Tout ceci ne vous rendra pas le Congo
3. Entre les lignes
4. Ostende transit
5. Le reste du monde
6. La petite espèce
7. A l'heure d'été
8. Septembre
9. Repris de justesse
10. Coup de gaz
11. La raison du plus faible
12. Un dernier pour la route
13. HOTEL IMPALA

14. De l'autre côté de la mère

15. Où en sommes nous ?

16. Liège Bruxelles Gand / A - Point de chute / B - Capital(e) / C - perdu dans la traduction
17. Nakuenda

 

Un clip extrait de cet album :

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires