Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 16:03

numerisation0002-copie-3.jpg

 

Oh bordel! Presque 20 ans ont passé depuis ce fameux festival complètement fou de Reading en 1992...

Et le devoir de mémoire collective demanderont certains ?

Il y avait bien entre autres PJ Havey, Public Enemy, Therapy?, Nick Cave & The Bad Seeds, les Beastie Boys, les Smashing Pumpkins, L7, et Ride ou encore Nirvana donc !

Nous allons nous attacher à  présenter brièvement deux galettes musicales disponibles en cd, qui viennent tout droit de la scène live anglaise furieusement déchaînée en cette époque (presque oubliée de nos jours par les djeuns à mèche et en slim).

 

En premier lieu le concert de Nirvana ! Un perle rare, un joyau incontournable. Le groupe est en territoire conquis devant 60000 fans hardcore et donne le meilleur de lui-même. Nirvana joue 24 morceaux avec une intensité dont on avait presque oublié la saveur exquise : l'intégralité de Nevermind en somme, plus quelques pépites dont seul ce groupe légendaire connait la recette. Rien à dire côté enregistrement, c'est du tout bon. L'essence même du concert a été captée avec brio, on palpe la rage de la fosse et plus encore celle d'un Kurt Cobain au sommet de son art. En écoutant ce live on comprend déjà mieux pourquoi le Reading est entré dans la légende des festivals : tout y est parfait ! Comme ils ont du apprécier les chanceux qui y étaient !

 

Et ça continue avec Ride, dont la performance fut enregistrée la veille. Et là encore une grosse claque dans la gueule ébahie de musicophages que nous sommes. Mais comment Ride a pu passer ainsi à côté de la notoriété que ce groupe méritait ? Pourquoi a-t-il fallu qu'Andy Bell se casse chez Oasis pour policer son son et devenir célèbre ? Une véritable injustice pour Ride qui envoya en cette année 1992 (assez magique pour le coup) un concert solide. On n'est pas encore dans la sphère explosive de Nirvana, mais la bande à Bell & Gardener sait elle aussi se mettre le public dans la poche avec un set planant et énergique. Ils puisent majoritairement dans leurs albums Nowhere et Smile. Les versions live de Vapour Trail, Close My Eyes ou Seagull donnent la chair de poule ! Dommage que l'enregistrement soit de bonne qualité mais un poil loin du public. Ceci dit ce concert est un très bon cru, idéal pour découvrir l'univers shoegaze.

 

Nirvana live at Reading, 2009, Universal Records

Ride live Reading Festival 1992, 2001, Ignition Records

 

En écoute :

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> c'est un bijou!!<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Oui ces deux concerts sont mémorables !<br /> <br /> <br /> Merci pour le commentaire :)<br /> <br /> <br /> <br />