Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 11:09

 

Spec-Ops-The-Line-JPN-PS3-MOEMOE.jpg

 

Titre : SPEC OPS : THE LINE

Genre : TPS

Testé sur : PS3

Sortie : 29.06.2012

Développeur : Yager

Editeur : 2K Games

 

 

 

 

PRESENTATION

 

Le TPS : un genre bien représenté avec les Vanquish, Gears Of War, ou autre Uncharted.

Il y a de ça presque un an un jeu est arrivé dans une indifférence quasi générale, où quand les joueurs s'attendent à un énième third person shooter sans identité...

Pourtant le majorité des avis issus de la presse ont reconnu que la création originale du studio Yager bénéficiait d'une réalisation somme toute plus que correcte, et surtout d'un univers plus fouillé (plus mûr également) que bon nombre de productions estampillées AAA.

Tout se déroule dans une ville de Dubaï ensevelie sous le sable, alors que le 33ème de l'armée US doit s'occuper d'extraire les civils mais que tout semble avoir dérapé. On incarne le soldat Martin Walker, de retour de Kaboul, leader de la Delta Force chargée par le commandement d'aller voir ce qui se passe dans ce désert urbain. Accompagné par deux fidèles compagnons (Lugo & Adams) Walker va plonger en plein cauchemar.

 

LE POSITIF

 

- La B.O : mes tympans ne s'en remettent toujours pas. En plus de proposer une vostfr de très bonne facture, des bruitages réalistes, le titre de Yager se permet d'inclure des musiques vraiment extraordinaires pour un "simple" jeu vidéo. Jimi Hendrix, The Black Angels, Deep Purple, Mogwai, Bjork pour ne citer qu'eux : c'est du très lourd, surtout que les thèmes collent parfaitement à l'atmosphère militaro-apocalyptique du jeu.

- Les graphismes : l'Unreal Engine a été utilisé par de nombreux studios avec plus ou moins de succès. Ici les jeux de lumières sont superbes, les textures ne s'affichent pas avec trop de retard, les particules de poussière volent en toute quiétude, et on a droit à  une ville de Dubaï sous le sable totalement réaliste. Pas grand chose à redire si ce n'est au niveau de certaines textures un peu limites, auxquelles les joueurs de cette génération de console sont maintenant habitués.

- Le scénario : on peste parfois devant la bêtise de certains jeux d'action, surtout lorsque on est en présence de militaires prêts à en découdre. Ici tout n'est pas aussi manichéen que chez bon nombre de concurrents. La guerre y est présentée dans toute sa brutalité, son horreur. Pas de frappe chirurgicale mais plutôt des cas de conscience pour des personnages fort bien développés : certains passages sont dignes d'un bon film, et qui dit bon film dit bon scénario.

- Le gameplay : pas de quoi sauter au plafond, mais pas de quoi se plaindre non plus. Ce Spec Ops reste dans la lignée des jeux de shoot à la troisième personne avec un système de couverture efficace, des alliés qui ne sont pas des truffes, des armes dont le recul pourra en surprendre plus d'un, et la possibilité de donner quelques ordres (tir de couverture, élimination) à ses coéquipiers. Pas mal du tout au final.

- La durée de vie : comptez entre 7 heures et 9 heures de jeu pour le solo. Le rythme est assez soutenu pour qu'on ne s'ennuie pas, certains passages sont assez difficiles, d'autres sont difficilement supportables (la guerre quoi). Ceux qui veulent trouver tous les indices afin de comprendre tous les rouages du scénario seront plus proches des neuf heures de jeu, ce qui est amplement suffisant pour couvrir les évènements tragiques de Spec Ops : The Line.

 

 

LE NÉGATIF

 

- L'IA ennemie : si elle est du genre à ne pas vous laisser en paix, elle n'en reste pas moins assez stupide. Les soldats restent souvent à couvert  sur le même spot, ils se retrouvent aussi devant vous sans tirer assez régulièrement. Heureusement de temps à autres certaines unités donnent plus de fil à retordre. Leur nombre est finalement leur plus grande force.

- Le multi : trop classique et pas assez fréquenté pour présenter une réelle alternative au solo. Le multi est bel et bien là, mais c'est vraiment pour remplir le cahier des charges.

 

 

 

AU FINAL

 

 

Disponible dans toutes les boutiques pour une bouchée de pain SPEC OPS : THE LINE est un jeu de tir à la troisième personne de très grande qualité. Du fait de son approche traumatisante de la guerre et du caractère très fouillé de la psychologie de ses protagonistes, le jeu ne s'adresse certes pas à tous les publics. On le conseillera plutôt aux joueurs confirmés, amateurs de films comme Full Metal Jacket ou Apocalypse Now, qui seront aux anges s'ils plongent dans cette vision un peu futuriste d'une descente aux enfers façon militaire à la conscience tiraillée.

Ceux qui s'attendent à un blockbuster façon CoD seront certainement déçus, alors que le jeu sera carrément déconseillé aux âmes sensibles ou aux joueurs trop jeunes.

En tant que trentenaire routard du JV, fan de rock psychédélique, grand lecteur de romans SF, cinéphile j'ai pour ma part été comblé, et très agréablement surpris.

 

UNE NOTE ?

 

15/20

 

DES IMAGES

 

spec-ops-the-line-playstation-3-ps3-1328610180-050

Des hommes face à leurs consciences...

 

 

spec-ops-the-line-playstation-3-ps3-1336664305-057.jpg

La technique du Haut Couteau !

 

 

spec-ops-the-line-playstation-3-ps3-1328610180-046.jpg

Le phosphore blanc fait des ravages

Partager cet article
Repost0

commentaires