Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 15:46
http://www.myvisiontv.com.au/2009/images/sublime.jpg

Découvrez la playlist Sublime avec Sublime


Avis aux amateurs de reggae, de tatouages, de punk, de soleil, de skate, de surf, de dalmatiens : Sublime est fait pour vous !

Sublime est un groupe originaire de Long Beach en Californie. Fondé en 1988 par Bradley Nowell (chant, guitare) Sublime a été l'un des groupes les plus importants de la scène californienne des années 90.

Peu attiré par les études classiques, où des spécialistes voient en lui une sorte de malade incapable de s'intéresser au travail, il découvre le reggae au cours d'un voyage où il accompagne son père. Un paternel musicien dans l'âme qui avait fait découvrir le folk à son rejeton dès son plus jeune âge.

Juste avant d'arrêter définitivement ses études Bradley rencontre deux étudiants à l'université de Santa Cruz. Il décide de former le groupe Sublime en 1988 donc, avec Bud Gaugh (batterie) et Eric Wilson (basse).
Le groupe se produit d'abord sur des petites scènes locales où ses inspirations puisées dans le reggae, le punk et le hip hop lui assurent un succès quasi immédiat.

Les trois musiciens se battent pour produire un premier album. "40 oz to Freedom" s'écoule à près de 60.000 unités alors qu'aucun label ou publicité n'entoure sa distribution. Finalement c'est MCA records qui repère le groupe et se décide à sortir l'album à une échelle bien plus importante.

Gros soucis pour Sublime : Bradley a de gros problèmes avec la came... Si son goût immodéré pour la marijuana ne fait pas de vague, c'est sa dépendance à l'héroïne qui ébranle véritablement le groupe... Et c'est normal puisque Bradley ne s'en sortira jamais malgré quelques tentatives de cure de désintoxication.

C'est peut être la marque ce certains génies musicaux qui trouvent l'inspiration dans les addictions les plus fortes, quitte à se détruire mais en ayant vécu des expériences que l'on pourrait qualifier d'ultimes...Un mal de vivre qui emporte tout sur son passage...

En 1996, en pleine tournée, Bradley est retrouvé mort d'une overdose d'héroïne dans sa chambre d'hôtel.

Triste fin pour un homme ravagé et tellement talentueux, dont la musique si joyeuse, si pleine d'humour (mais aussi de revendications parfois) a su séduire partout sur le globe des aficionados de musique roots, des surfers, des skaters et des punks !

Le clip de Bad Fish :


Vous aimez Sublime , Vous aimerez aussi The Aggrolites, les Dub Pistols, ou encore les Bad Brains !!!




Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Trop bien, je lance la petite radio de sublime et je tombe direct sur ''smoke two joints". On va commencer par un !


Répondre