Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 10:48


Ghostown est un groupe original sur la scène française. Musicforyourmind a même retenu leur premier album dans la liste des cadeaux de fin d'année !

Pour découvrir un peu plus Ghostown, pour connaître un peu mieux leurs ambitions et leur parcours un de leur membre a bien voulu se prêter au jeu de l'interview. En avant donc pour un moment privilégié en compagnie de Ghostown :

Mais qui sont les Ghostown ?

- Rael : Nous sommes trois, El Rapwello (aka Rael) est écossais installé en France depuis 2002, d'abord à Montpellier et maintenant du côté de Grenoble. J'ai rencontré Jeason (platines) et Baptiser (guitare) à Montpellier justement. Personnellement je fais les prods', je joue du clavier, de la guitare acoustique, je sample, je rappe et j'écris les textes.

 

Et quelles sont vos influences principales ?

- Rael : Je ne parlerai pas d'influences. Je préfère parler de ce que j'apprécie en musique, et les tonalités sont variées ! En matière de hip hop j'aime bien tout ce qui est underground aujourd'hui comme Busdriver, Antipop Consortium, Roots Manuva, Mf Doom ou Dizzee Rascal. Le hip hop old school aussi bien sûr avec House Of Pain, Dr Dre, Snoop, Cypress, et le Wu-Tang. Cela dit d'autres genres me plaisent tout autant comme le trip hop et les Tricky, Massive Attack, Portishead ou Prodigy, et je n'oublierai pas les musiques ethniques des Balkans, du Maghreb, et on peut y ajouter encore les musiques indiennes ou le flamenco...

Comment composez vous, et comment s'est passée la transition des démos à l'album "Reflexionz" ?

- Rael : Je compose en solo, en général je commence avec un riff qui m'inspire, puis j'ajoute d'autres éléments, batterie, basse, mélodies, ensuite je trouve les textes, je trouve des breaks...Puis on écoute ça tous ensemble et selon ce qu'ils trouvent, ou les critques qu'ils font, ça peut faire évoluer la composition. Certains morceaux ont connu une évolution en permanence, donc on ne les joue pas pareil en live que sur le cd."Pecking your eyes", par exemple, était un titre trip hop à 75bpm, très dark avant..
Quant à la transition « démo » - album elle était tout à fait logique, puisque la musique électronique est toujours enregistrée, c'était juste une question de se caler en studio, et de passer du temps à tout séparer, égaliser, compresser,mixer...

Pas si facile de sortir un album non ?

- Rael : Non, il faut plus de moyens que ceux que l'on a à dispo, il faut de l'argent, du poids, des contacts...On a eu de la chance de voir  "Reflectionz" distribué par Musicast, un distributeur spécialisé dans l'autoprod. Cependant ils ne s'occupent pas de la promo et, avec nos moyens limités,  notre promo a été trop légère. Même si notre album reçoit de bons échos dans la presse spécialisée, impossible de se faire une place parmi des milliers d'autres autoprods, sans avoir plus de contacts, on y revient....
Nous on a vendu 500 copies de "Reflexionz" pour le moment, dont 250 via Musicast."Reflectionz" était dans les bacs, mais il va être de moins en moins présent maintenant. Pour notre prochain album, et il y en aura un prochain, il faut qu'on arrive a faire de la promo comme il faut, et peut être qu'une maison de disques est essentielle...

Que ce cache-t-il derrière ces "Reflexionz" ? La pochette de l'album est sombre et urbaine...

- Rael : D'un côté la pochette me plaisait bien, mais en fait aujourd'hui elle m'apparaît trop dark pour représenter pleinement ce qu'est la musique de Ghostown. Les textes sont assez introspectifs, assez blues, mais y a toujours un élément d'humour et de l'espoir dans mes paroles. Je crois que justement notre musique est moins sombre maintenant !

La scène électro hip hop est en train d'exploser en France aujourd'hui avec les Wax Tailor ou autre Doctor Flake, comment vous situez vous sur cette nouvelle scène ? Des collaborations en vue ?

- Rael : Je n'en sais rien ! On a fait la premier partie de Wax a Montpellier. Une collaboration est effectivement  en cours avec Dr Flake, mais est ce que ça va se concrétiser ? On verra bien ! Ah oui, on a aussi une collab' avec L'Oeuf Raide (Jarring Effects) qui pourrait bien être présente sur son nouveau Lp. Et puis on a fait des premières parties de Karlit et Kabok, Grosso Gadgetto et d'autres groupes qui font partie de cette scène bien spécifique. Pourtant, je n'ai pas vraiment l'impression de faire partie de tout ca..
Par contre voir des groupes comme Wax ou Chinese Man qui cartonnent, ça donne quand même un peu d'espoir pour l'avenir propre de Ghostown !


Une tournée de prévue ? On va vous voir un jour du côté de Toulouse ?

- Rael : On m'a contacté pour jouer a Toulouse au Cap en mai, j'espère que ça va se faire, nous ne sommes jamais venus jouer dans votre ville jusqu'à présent ! Sinon en 2009 on a fait 30 dates, pareil en 2008, on a joué à Grenoble, Montpellier, Nanterre, Strasbourg, Rennes, Tulles, Lyon, Lausanne et pas mal de patelins! 2010 devrait logiquement continuer dans la même direction.

Pour terminer tu peux nous citer les albums que tu écoutes en ce moment ?

- Rael : J'ai passé des semaines à faire un méga mix de 200 morceaux, y a rarement des albums qui me plaisent en entier...Le dernier Roots Manuva en est un parfait exemple, 3 des morceaux sont de vraies bombes, mais d'autres sont assez décevants. Les derniers Mf Doom et Mos Def, on y trouve quelques très bons titres, surtout le  Mos Def feat Slick Rick (Audatorium) !!! J'ai découvert par ailleurs le projet Explicit Samourai (Specta et Leeroy) qui est vraiment intéressant, surtout les morceaux « Explicit Sentence » et « J'aime Pas ». Le nouveau morceau de Busdriver est assez bien foutu, j'aime le remix de Antipop Consortium.



Voilà j'espère que maintenant vous connaissez un peu mieux Ghostown !!!

Myspace officiel des Ghostown

Lien vers la page Facebook du groupe !

Avant de quitter cette page pour aller commander leur album, jetez un oeil avisé aux photos des membres du groupe et aux vidéos trouvées sur le net !





Et comme promis deux vidéos :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 13:08


KALA est le second album solo de  M.I.A. Enregistré en 2006 et courant 2007 il est sorti dans les bacs en Août de cette dernière année ! Et oui déjà presque trois années !

M.I.A a co-produit son oeuvre avec Switch le partenaire scénique de Diplo. On retrouve d'ailleurs Diplo en featuring sur quelques pistes, tout comme Timbaland ou African Boy.

Si le premier album de M.I.A s'appelait "Arular" en hommage à son père, "Kala" fait lui référence directement à sa mère : les combats de cette dernière sont une source profonde d'inspiration pour notre artiste métissée.

Musicalement "Kala" est un petit bijou capable d'offrir une multitudes de genres qui vont du hip hop à l'électro en puisant dans les musiques indiennes ou jamaïquaines.

Les singles "Boys", "Paper Planes" ou encore "Come Around" et "Jimmy" se sont bien classés dans les charts internationaux et ont propulsé M.I.A au rang de nouvelle égérie de la musique électro. Il faut reconnaître que le talent est bien là !

Vous voulez en savoir plus ? Venez écouter les titres de M.I.A sur son Myspace !

"Paper Planes" en live :


"Come around" :





Partager cet article
Repost0
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 09:50


Matthew Herbert, pianiste classique de formation, est considéré aujourd'hui comme un inventeur musical, un sampleur fou, un des musiciens les plus novateurs qui arpentent les scènes mondiales. Mais il a aussi bonne réputation en tant que producteur et remixer, on l'a vu retravailler notamment des compositions de Gainsbourg, Björk ou encore John Cale.

La musique de Matthew Herbert puise dans le quotidien pour se nourrir : sur son album "Around The House" on retrouve à peu près tous les instruments ménagers possibles (toasters, machines à laver, brosses à dents) dans la construction des pistes, et en poussant encore plus loin on peut évoquer l'album "Plat Du Jour" où se télescopent presque uniquement des bruits tirés de l'univers de l'alimentation industrielle (friteuses McDo', poulets en batteries, pommes croquées) et dont les couleurs de la pochette sont issues de colorants alimentaires. "Plat Du Jour" est un plaidoyer contre la malbouffe mais pas uniquement, à écouter donc !

On peut aussi évoquer le très délire Mathew Herbert Big Band, où entouré de 16 musiciens jazz, le créateur génial innove en utilisant des objets inhabituels (un sonar ?) : un Big Band qui publie régulièrement des albums soit dit au passage...

Vous voulez en savoir plus ? Lien vers le Myspace de M. Herbert.

Une vidéo de concert :


Un clip :




Partager cet article
Repost0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 10:53




Funki Porcini, anglais d'origine, quitte la perfide Albion à l'âge de 19 ans. Il fuit Londres pour Los Angeles où il débarque avec 300 dollars en poche, qu'il utilise en un week end à base de consommation de burgers et de cocktails.
Anfin de gagner quelque argent il travaille en bas de l'échelle comme employé dans un magasin de Westwood où il garnit les rayons et se voit confier des travaux ingrats.

Après avoir économisé assez d'argent il part à San Francisco où il achète un saxophone. La scène underground musicale très vivante de cette ville cosmopolite lui donne un premier terrain d'expérimentation très large. Tellement large d'ailleurs qu'il assure lui même que la grande majorité des compositions qu'il crée à cette époque sont aujourd'hui impossibles à écouter tant elles sont barrées.

Funki Porcini bouge ensuite à New York avec quelques amis Australiens, retourne en Angleterre où il ne se sent  vraiment pas bien, transite par l'Allemagne et finit par poser ses valises en Italie où il restera finalement 10 années comme compositeur musical pour des série tv mais également pour des longs métrages.

C'est alors qu'il rentre en contact avec le label indépendant Ninja Tune. Il décide de se poser à nouveau en Angleterre, dans le studio The Uterus Goldmine d'où il sortira un premier album intitulé "Hed Phone Sex". Déjà la marque de fabrique de Funki Porcini est bien présente, l'album s'adresse bien plus à ceux qui squattent sous la couette qu'à ceux qui dansent dans les clubs...

S'ensuivront plusieurs enregistrement, toujours sur le label Ninja Tune, jusqu'en 2002 et le cultissime Fast Asleep (dont la pochette orne cet article) qui sera vendu en édition spéciale avec un dvd de vidéos faites maison qui illustrent à merveille les mélodies planantes de Funki Porcini.

Vous voulez en savoir plus ? Myspace

Voici quelques extraits des clips tirés de Fast Asleep :



Partager cet article
Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 09:59


Le duo de Crystal Castles est composé de Ethan Kath et Alice Glass.
C'est en 2005 que débute l'aventure avec l'enregistrement de cinq compositions, qui attitreront l'oeil de plusieurs labels après leur mise à disposition sur la toile virtuelle du net.

En 2006 sort le premier EP intitulé Alice Practice qui donne le ton des futures productions de Crystal Castles : synthés très old schools, sons dignes de la gameboy triturés dans tous les sens, voix perturbées et boîtes à rythme froidement binaires...le côté très décalé du duo canadien plaît énormément ou intrigue, mais ne laisse personne indifférent.

Deux ans plus tard sort un album éponyme sur le label Last Gang Records qui appuie encore un peu plus la démarche très décalée et très minimaliste du groupe. On a souvent l'impression d'écouter une programmation issue d'un jeu 8-bit sur Atari ou Amiga.

Mais si Crystal Castles fait parler de lui par sa musique et son identité rapidement palpable, les soucis apparaissent eux aussi lorsque d'autres artistes (musiciens, peintres) signalent l'utilisation par le groupe de samples ou d'artworks sans jamais les avoir déclarés ou sans avoir jamais demandé l'autorisation à leurs auteurs originaux...

Crystal Castles est devenu aujourd'hui l'un des groupes les plus en vogue de la scène électronique. Leur comportement trash, leur univers complètement fantastique, leur musique étrange : tout est tellement particulier chez eux que ces canadiens un peu barjots emportent tout sur leur passage.

Vous pourrez découvrir le groupe cet été notamment au Dour Festival le 19 juillet, à Amsterdam la veille et le 14 août au Beatday Festival de Copenhague.

Vous voulez en savoir plus ? Myspace

Un clip et un extrait de live 'sous acide' ci-dessous :



Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 14:43



Sortie : 23/03/2009
Label : Soul Jazz Records

Le désormais célèbre label londonien Soul Jazz Records nous a habitué à produire des compilations excellentes qui visaient à faire découvrir les racines des musiques soul, reggae, funk ou électroniques. Avec cette nouvelle compilation le label démontre sa capacité à s'inscrire également dans la modernité et l'actualité musicale.

Grâce à ces "singles 2008-2009" l'auditeur aura le temps de découvrir sur trois galettes des titres tout simplement incontournables de la scène dubstep, electronica et technoïde. On se régale avec des plongées abyssales de Ramadanman (Carla ou Core sont des morceaux délicieusement évolutifs), les rythmes syncopés de Kutz ou le ragga étrange de Warrior Queen & Heatwave.

Le genre dubstep, avec ses basses démesurées, ses sonorités aquatiques et industrielles, prend ici ses lettres de noblesse. Grâce à l'archivage méthodique de Soul Jazz Records le travail est en partie déjà mâché puisqu'il n'y a qu'à rentrer un cd dans le lecteur pour planer pendant un peu plus d'une heure. Il n'y a plus qu'à sélectionner ensuite les morceaux les plus attractifs de cette compile fort bien fichue, ou se laisser porter par le mix urbain au possible de Kris Jones.

Vous aimez la dubstep et vous souhaitez découvrir d'autres artistes ? Laissez vous guider avec Benga, Beat Pharmacy ou encore Scorn !

Vous voulez en savoir plus sur Soul Jazz Records ? Site Officiel


Une vidéo d'un artiste Soul Jazz :


Partager cet article
Repost0
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 10:46








Major Lazer
est un guerrier musical sorti tout droit d'une série b jamaïquaine. Armé de ses micros et de ses pistolets lazer il poursuit des superméchants à travers le globe, ses dreadlocks à peine cachées par son béret rouge !

C'est de la collaboration entre Diplo et Switch qu'est né le personnage de Major Lazer. Partis enregistrer en Jamaïque les deux dj's ont pu compter sur de nombreux artistes locaux afin d'appuyer leurs riddims électriques. Santigold, Ms. Thing, Turbulence, Mr. Vegas, T.O.K, Jah Dan, et encore d'autres viennent en effet poser leurs flows sur des instrus tantôt roots (Cash Flow), tantôt dancehall (Hold The Line), voire très club (Baby).

Les productions de Major Lazer dégagent une énergie brute qu'on n'avait plus connue en reggae depuis quelques temps déjà. Les riffs accrocheurs succèdent aux samples géniaux pour délivrer une dose fatale de musique puissante : les morceaux issus de l'album  "Major Lazer" donnent tout simplement envie de danser jusqu'au bout de la nuit !

Si vous aimez Major Lazer vous aimerez également Missill, Ghislain Poirier, ou Buraka Som Sistema !!!

Vous voulez en savoir plus ? Myspace


Un clip fatal :


Une petite parodie sympa :



Du live :







Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 12:18





Le tout premier concert de Princess Superstar s'est déroulé à deux heures du matin, dans une petite salle new-yorkaise, devant une douzaine de personnes. C'était en 1994 et depuis notre princesse adorée a enregistré cinq albums, tourné à travers le monde entier, toasté avec les plus grands du hip hop, et hissé deux de ses titres tout en haut des charts US.

Née au début des années 70 de parents affiliés au mouvement hippie Princess Superstar baigne dans une culture musicale faite de rock, de jazz et de soul durant toute son enfance. Elle achète une guitare et un petit sampler, puis commence à raper sur ses propres compositions. Quand on sait qu'aujourd'hui la Princess a partagé le mic aux côtés de Kool Keith, Prodigy, Prince Paul, Moby, ou encore Grandmaster Flash on ne peut qu'être convaincu par son talent et son ambition.

Végétarienne, adepte du yoga, sexy et provocante, talentueuse au micro, Princess Superstar n'a pas attendu le prince charmant pour s'accomplir et défoncer les barrières musicales.

Si vous aimez Princess Superstar vous aimerez également Everlast (Rock Indé-USA) ou Dr. Octagon (Hip Hop-USA) !

Vous voulez en savoir plus ? Site Officiel ; Myspace




 
Partager cet article
Repost0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 11:05



Buraka Som Sistema est à l'origine un collectif d'artistes portugais qui développa la scène hip hop à travers le pays.
Mais s'arrêter à cette unique culture musicale aurait été contre nature, la majorité des musiciens et chanteurs qui composent cette équipe étant métisses et à la croisée de tout plein d'influences.

Puisant dans le rap, dans la dubstep, le grime, et la techno, le Buraka Som Sistema a réussi à fusionner les percussions africaines avec les rythmes électroniques, tout en posant des flows énergiques sur la majorité des morceaux.

L'album paru en France début 2009 s'appelle "Black Diamond". On y retrouve l'énergie du groupe et toutes ses influences. Des tubes énormes comme "Sound Of Kuduro", "Aqui Para Voces" ou "Kalemba" devraient faire bouger les popotins de la planète entière sans aucun mal !!!

Si vous aimez Buraka Som Sistema écoutez aussi Dj Dolores (Electro-Brésil) !

Vous voulez en savoir plus ? Myspace

Partager cet article
Repost0
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 12:04




The Herbaliser est un collectif musical qui regroupe des influences diverses. Hip hop, funk, electro, jazz, et world music se télescopent depuis le milieu des années 90 pour créer un équilibre savant et indispensable !

Si les albums du groupe sont excellents (sur le label Ninja Tune et plus récemment iK7) il faut reconnaître que les performances en concert sont encore plus mémorables !

Le dernier album paru, "Same As It Ever Was", revient aux sources et propose du funk bien ficelé qui fera vibrer les salons pendant bien des années !

Vous voulez en savoir plus ? Site Officiel ; Myspace

Partager cet article
Repost0