Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 03:46
(C: derek djone)
L'aventure du collectif Zion Train commence vraiment en 1992 (le groupe existe depuis 1990) avec l'enregistrement de leur premier album intitulé "A Passage To Indica".

On retrouve de nombreux featuring au chants tout au long de leurs productions, dont les plus fidèles seront Tippa Irie, Earl 16, Dubdadda, Raiz ou encore Marlene Johnson.

Un peu comme Vibronics les Zion Train se posent sur un socle solide où l'on peut entendre du mélodica, de la trompette, du trombone, plein de machines et des chants bien perchés.

Vous voulez en savoir plus ? myspace ; site officiel




Partager cet article
Repost0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 09:58


Leroy Smart est né en 1952 en Jamaïque.

Dans les années 80 celui qu'on surnommera The Don va devenir l'un des précurseurs du dancehall.
Leroy Smart est un personnage qui dénote dans le paysage reggae car il a autant la réputation de rude boy au tempérament nerveux que celle de lover capable de charmer les plus insoumises des ladies...

Peu médiatisé en France Leroy Smart intrigue, il aura fallu attendre la réédition et la distribution de son magnifique album "Dread Hot In Africa" pour que le public le découvre enfin...

Vous voulez en savoir plus ? Discographie Roots Archives


Partager cet article
Repost0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 10:54


Bounty Killer est né en juin 1972 dans l'un des quartiers les plus pauvres de Kingston, le déshérité et néanmoins célèbre Trenchtown.
Il commence à toaster dans le soundsystem de son père et très jeune il va commencer à enregistrer des "gun tunes" qui deviendront rapidement des références.

Surnommé le "poor people's governor" ou encore le "warlord" il dépassera Beenie Man et bien d'autres pour s'installer seul en haut du monde du dancehall. Sa voix inimitable, ses lyrics assassins, son rapprochement avec les meilleurs du hip hop US feront de Bounty Killer un artiste majeur, encore incontournable aujourd'hui...

Vous voulez en savoir plus ? myspace


Partager cet article
Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 10:34
(image: www.randallthompson.com)


Au début des années 80' Toyan enregistre avec les meilleurs producteurs de l'île jamaïquaine que sont Jah Thomas, Scientist ou encore Henry 'Junjo' Lawes. En général il se produit aux côtés des Roots Radicts, au célèbre Channel One.

L'album qui le révélera vraiment sera "How The West Was Won", produit en 1981 sur le label Greensleeves alors que sa carrière avait commencé au milieu des 70s'.

Une fin tragique attend Ranking Toyan puisqu'il sera assassiné en 1991...

Vous voulez en savoir plus ? roots-archives.com ; myspace

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 11:27


Yellowman, Winston Foster de son vrai nom, est né en 1955 en Jamaïque. Albinos, ce qui est assez mal vu sur cette petite île, il deviendra pourtant le meilleur deejay des années 80'.

Yellowman construit son succès en assumant pleinement son physique et en se proclamant même sex-symbol, mais aussi avec des lyrics provocateurs ou très second degré.

Le flow de Yellowman, surprenant à l'époque, restera une marque de fabrique qui aura su influencer nombre de toasters rub'a'dub des années 80 et 90.

Vous voulez en savoir plus ? myspace

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 12:45


Ninjaman est né en 1966 "inna Kingston Jamaïca". Desmond Ballantine commencera sa carrière de deejay en marchant sur les traces des plus grands et en assumant totalement son côté bad boy issu des ghettos.

Dans les années 90' Ninjaman sera considéré comme l'un des tous meilleurs en matière de clash, et fera parler de lui surtout pour sa rivalité avec Shabba Ranks.

On parlera aussi de Ninjaman comme étant l'un des meilleurs généraux de Bounty Killer himself, mais surtout pour un clash mémorable face à Vybz Cartel qui restera dans les annales des bastons musicales les plus intenses !

Greensleeves a publié il y a peu un best-of de cet artiste bouillonnant encore en activité (Monsters Of Dancehall : Don Of All Dons, 08/2007, Greensleeves Records).

Vous voulez en savoir plus ? myspace ; fan page

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 07:45
                                                                          (Photo : www.ReggaeReport.com)


Pour décrire Zap Pow il suffit d'évoquer Bob Marley qui répondit à un journaliste qu'en matière de reggae ce groupe était vraiment bien, une influence importante pour lui.

Et ce n'est pas si étonnant car Zap Pow, qui prit définitivement ce nom en 1969, fut l'un des premiers groupes à composer des tubes incroyables et à sillonner la planète. Résultat ? Ses membres (Beres Hammond au chant !) devinrent tout simplement les n°1 du reggae mondial en quelques années, et l'on n'oubliera pas de si tôt des morceaux comme "This Is Reggae Music", "Sunshine People", ou encore "Bublin Over".

Le titre "Last War", tiré de l'album "Zap Pow" de 1973, a inspiré le tube majeur de Collie Buddz "Come Around".

Vous voulez en savoir plus ? myspace




Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 18:07


Dub Syndicate est le fruit de la collaboration d'Adrian Sherwood (célèbre producteur électro anglais) et Style Scott (batteur des Roots Radicts).

Si le groupe a commencé en jouant du dub dans la plus pure tradition roots, il a rapidement évolué pour créer un son bien plus expérimental reconnaissable entre mille.

Des dernières collaborations avec Cydric "The Congos" Myton, Cornel Campbell ou Gregory Isaacs a émergé un album intitulé "No Bed Of Roses" (2003, Lion & Roots) qui confirme le retour aux sources du groupe, pour un style inimitable entre tradition et modernité.

Vous voulez en savoir plus ? myspace


Partager cet article
Repost0
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 11:06


Manjul, créateur du Humble Ark Studio, s'est installé au Mali en 2002 (à Bamako plus précisément) après être passé par l'île Maurice, La Réunion et Mayotte.

Ce rasta originaire de Barbès joue de nombreux instruments, est un ingénieur du son respecté et un producteur talentueux. Makafresh, division du label français Makasound, distribue ses productions dont on a pu apercevoir dernièrement deux superbes albums : ceux de Takana Zion et de Bishop, avec pour les deux Manjul aux manettes.

Très porté sur le dub, Manjul nous gratifie souvent de versions instrumentales planantes pour cloturer ses prestations.

Vous voulez en savoir plus ? myspace

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 09:03


Wilburn Theodore Cole est né en 1945 en Jamaïque. Dès son plus jeune âge il tombe dans la musique, il vivra ainsi de l'intérieur l'évolution de la musique sur cette petite île passant du ska au rocksteady puis au reggae.

Son nom de scène devient Stranger Cole et il participe à de nombraux projets musicaux avec des jeunes en devenir que les fans de reggae connaissent tous aujourd'hui : Ijahman Levi, Max Romeo, Hortense Ellis, Ken Boothe...

Il passera par l'Angleterre ou le Canada avant de revenir s'installer en Jamaïque, et se convertira au Rastafarisme. Son nom devient alors Stranjah Cole, nom sous lequel on le voit évoluer aujourd'hui aux côtés de Jah Shaka.

Vous voulez en savoir plus ? myspace

Partager cet article
Repost0