Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 11:19

http://www.leblogdeflo.fr/wp-content/uploads/e3-logo.jpg

 

C'est avec plaisir que j'ai observé le duel à distance entre les deux constructeurs de consoles de salon les plus attendus du moment. Si le premier round a finalement été en faveur de Sony à cause d'une précédente conférence trop grand public de l'ennemi américain, l'E3 est le moment idéal pour voir ce que vont nous proposer les deux favoris en cette fin d'année 2013.

 

MICROSOFT RASSURE

 

Mon Dieu que ce fut dur d'attendre cette conférence du constructeur américain. Depuis près de trois semaines l'orientation big brother et le vide en matière de jeu vidéo proposés par Microsoft ont plombé le moral de nombreux joueurs. On rappellera rapidement que la Xbox One en a dans le ventre techniquement mais que plusieurs sujets qui fâchent ont mis la communauté jv en ébullition : restriction sur l'occasion, connexion internet obligatoire toutes les 24H pour pouvoir jouer, kinect 2.0 obligatoire, design étrange, zonage de la console, frustration des développeurs indépendants...Mais où est donc l'esprit gamer si représentatif des machines précédentes portant le nom de Xbox ?


Et bien cet E3 2013 a été consacré principalement aux futurs jeux à venir sur la next gen : du jeu, du jeu, du jeu !

Ceci est très rassurant. Finalement on ne peut que penser que la firme de Redmond a délibérément choisi d'évacuer les sujets difficiles avec la conférence précédente, dans l'unique but de pouvoir nous en mettre plein la rétine pendant une heure cette fois-ci. Une licence gamer (Killer Instinct*), du soldat romain massacreur (Ryse), du FPS de dingue (Titanfall), du jeu japonais (Metal Gear V, Dead Rising III), un nouvel Halo à venir : voilà pour ma part des jeux au potentiel technique et ludique puissant. Ces titres seront semble-t-il réussis, et bénéficieront d'une réalisation clairement supérieure à ce qui ce fait sur la génération actuelle de machines (Wii U comprise).

Avec un tout petit bémol pour l'aspect QTE de Ryse qui pourrait lasser le joueur en cours de route, mais attendons d'en savoir plus avant de nous prononcer.

Très grosse impression également avec le titre d'Ubisoft intitulé The Division qui s'annonce comme un mmo façon tps à la réalisation tout simplement magnifique et au terrain de jeu gigantesque.

 

Pas grand chose à redire donc puisque on a eu de nouvelles licences, une vraie démonstration technique, et pas de kinect ou de tv à chaque fin de phrase : l'esprit gamer a été respecté. Rassurant mais pas non plus suffisant pour nous faire oublier toutes les faiblesses évoquées plus tôt dans l'article.

 

Reste la question du prix. A 499 euros/dollars la nouvelle venue sera accessible, ce tarif n'est pas choquant quand on voit les composants embarqués : on râle un peu quand même quand on pense que le nouveau kinect imposé aux acheteurs participe clairement à ce tarif un peu élevé", ceux qui n'en ont cure auraient souhaité avoir le choix. Dès lors peut-être qu'ils lorgneront du côté du Japon...

 

 

 


 

 


 

 

 

 

SONY ASSURE

 

De trois heures à cinq heures (horaire français) Sony a pu répondre à son principal concurrent. L'entreprise japonaise devait quant à elle montrer enfin sa nouvelle créature, préciser son orientation globale, et démontrer la puissance d'une PS4 très attendue.

La question de la PS3 évacuée rapidement, mais très respectueuse des possesseurs actuels, fut un passage intéressant alors que la Vita a semblé mourir trop vite.

Un passage dédié au cinéma et à la musique (branches de Sony) un peu longuet mais obligatoire.

Et puis le bébé : un joli monolithe noir qui rappelle la PS2 Slim, un design qui reste dans l'esprit console.

Restent les jeux et les choix stratégiques à développer.

Et là c'est : wow !

Au menu un FFXV incroyable de beauté, une démo technique de Quantic Dream bluffante (Dark Sorcerer) et marrante, du Assassin's Creed IV en live (oups le freeze) assez impressionnant mais pas encore bien optimisé, enfin du gameplay de Destiny (made in Bungie et Activision) très intéressant, un peu plus de Watch Dogs avec du in game fort joli, sans oublier The Elder Scroll Online (studio Bethesda) qui sera donc bel et bien jouable sur console !

La démonstration est réussie, et tape dans le même registre qualitatif que ce que l'on a aperçu chez Microsoft quelques heures plus tôt.

Mais là où Sony va faire très mal c'est quand l'esprit d'origine du jv est assuré de perdurer : pas de restriction sur l'occasion, pas de connexion obligatoire pour jouer (on pourra donc profiter de sa PS4 même quand les serveurs auront fermé), pas de zonage de la console, possibilité de se prêter les jeux... La salle commence à frémir de plaisir... Et hurle de bonheur quand le tarif de lancement de 399 euros/dollars est annoncé !

Une console plus puissante, moins bridée, et moins chère ?!?

Des jeux qui s'annoncent superbes !?!

L'esprit gamer au centre des préoccupations du constructeur ?!?

Sony frappe fort, frappe juste, et clôture une soirée très réussie en assommant Microsoft qui jouait pourtant sur ses terres.

 

 


 

 


 

 


 

 

LE BILAN

 

Quelle soirée !

Entre une vraie conférence de la part de Microsoft qui a su réveiller les joueurs et les rassurer quant à l'avenir en matière de jeu vidéo sur leur future XBox One, et puis Sony qui a écrasé la concurrence et qui a su provoquer un vrai enthousiasme quant à sa future machine tout a été presque parfait lors de cette nuit la plus longue du jv.

Sony semble prendre de l'avance et risque de faire très mal tant à Nintendo qu'à Microsoft dans les années à venir.

Accessible, réussie, orientée gamer, la petite (au sens figuré) dernière de chez Sony semble bien avoir tous les atouts pour s'imposer et remettre le Japon au premier rang.

Le seul bémol du côté de chez Sony reste la perte du jeu online gratuit puisque un abonnement PS+ sera nécessaire (entre 3 et 5 euros/mois) : pas bien grave ceci dit puisque c'est la XBox360 qui a légitimé ce procédé et que sa soeur poursuivra elle aussi sur ce chemin.

Pour Microsoft le prix, les soucis en matière de liberté du joueur, ou la puissance légèrement moindre seront des freins difficiles à faire sauter.

Restent deux bécannes qui feront bientôt passer nos PS360 pour des antiquités, d'ici un an et demi dirons nous.

 

* Killer Instinct sera finalement un free to play avec un seul personnage jouable (les autres à acheter) ce qui refroidit un peu...

 

VAINQUEUR

 

SONY

 

 

 


 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires